© 2019 - Contrées Lointaines - contreeslointaines@gmail.com

Suivez nous sur :

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icône

ÎLE MAURICE

Eglise Cap Malheureux

Eglise de Cap Malheureux

Nous sommes partis neufs jours à l’île Maurice en mai 2017. 

Nous avions envie de nous faire plaisir dans une destination de rêve, un voyage qui nous ressourcerait et permettrait de mieux vivre le retour à la grisaille parisienne.

 

Premier voyage dans l’Océan Indien, premières vacances à dominante farniente loin de nos escapades européennes, premier club de vacances. Vous l’aurez compris ce voyage était à l’opposé de nos escapades habituelles et il a été un véritable coup de coeur. 

 

L’ile Maurice est une île de taille modeste (1 865km) située à l’Est de La Réunion. 

J’ai été particulièrement charmée par le brassage culturel. Plusieurs communautés cohabitent (hindou et créole notamment) et il n’est pas rare au détour de l’île de tomber sur un enchainement parfait : un temple hindou, une église et une mosquée. La communication avec les habitants est d’autant plus aisée qu’ils parlent anglais (langue officielle), français et créole.

Côté paysage l’île est comme on se l’imagine : paradisiaque. 

Les eaux sont translucides et la barrière de corail permet de s’adonner à la baignade et au snorkeling en toute sérénité. Néanmoins, son territoire est bien plus varié qu’on ne le pense en premier lieu. Ancienne terre volcanique, les cratères endormis sont nombreux sous la végétation luxuriante et le relief permet de profiter d’un séjour riche entre terre et mer.

 

Maurice n’est donc pas exclusivement destinée à des vacances farniente en hôtel, même si évidemment le cadre s’y prête à merveille.

 

La location d’une voiture est nécessaire pour découvrir l’île dans sa globalité et vous évite la dépendance aux excursions hors de prix proposés par les établissements hôteliers. Elle permet facilement (une route principale traverse le centre de l’île) de se rendre dans les lieux renommés tout en laissant la possibilité de se perdre dans les villages et d’aller à la rencontre des habitants.

Ile Maurice

Port de plaisance à Cap Malheureux

A voir à Maurice.

 

 

Imaginez… un speed boat à toute vitesse sur des eaux vert-bleu - Bob Marley a fond dans la sono du chauffeur - qui vous dépose sur un îlot de sable fin inhabité. 

Située dans le lagon de Trou d’Eau Douce, c’est l’endroit idéal pour une journée farniente : pique nique, snorkeling, balade les pieds dans l’eau. 

Pour vous y rendre rien de plus simple : des bateaux-taxis font l’aller retour. 

(Tips : le prix est généralement négociable).

Anecdote : Slimen et moi étions arrivés tardivement à l’embarcadère (après-midi) et plus personne ne voulait nous y conduire. Nous avons finalement réussi au prix d’une bonne négociation à embarquer en amoureux pour une découverte express de l’île les retours se faisant vers 16h au plus tard.

 

Coup de coeur absolu, ce village se situe tout au nord de l’île. 

En 1810 les anglais débarquent sur cette baie et les français perdent l’île Maurice. C’est ainsi qu’ils renommèrent ce cap où la défaite s’est jouée.

 

Reconnaissable à sa magnifique église au toit rouge face à la baie, cet endroit est à part à Maurice. Vous serez sous le charme de ce point de vue et des environs : eau cristalline, petit port ou quelques barques colorées viennent rehausser le paysage, très belles villas sur la plage. C’est l’endroit le plus chic que nous ayons visité à Maurice. Une forte communauté d’expatriés y vit d’ailleurs ce qui nous a valu d’assister à une scène rare.

Nous sommes entrés dans l’église lors d’une séance de préparation à la petite communion sans le savoir. Une brochette de têtes blondes défilait pendant que les mamans, toutes plus apprêtées les unes que les autres, échangeaient ensemble des regards complices.

sarah_nénuphars_Maurice_.jpg

Nénuphars, Jardin de Pamplemousse

Un incontournable si vous aimez découvrir la faune et la flore d’un territoire. 

En l’occurence les 37 hectares de ce jardin vous permettent de croiser des tortues terrestres, de découvrir des nénuphars géants dans les étangs, d’admirer la taille imposante de baobabs ou de palmiers. Des guides font le pied de grue à l’entrée du parc. Nous avons préféré nous balader librement mais n’hésitez pas à faire appel à leurs connaissances si vous souhaitez en savoir davantage sur l’histoire du parc.

 

Au coeur de l’île se cache un lac formé dans un cratère volcanique. Il est l’endroit de culte hindou le plus sacré de Maurice. Plusieurs temples y ont été dressés et garantissent un dépaysement total. Très fréquenté que ce soit par les croyants ou les touristes, il est néanmoins possible d’observer la tranquillité et la sérénité qui se dégagent de Grand Bassin. Asseyez-vous aux abord du lac, observez les rituels du culte hindou (et les poissons se régaler des offrandes faites aux dieux), respirez.

 

  • Le Morne

Cette montage majestueuse au sud-ouest de l’île offre un panorama inégalable. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle est un symbole de l’histoire esclavagiste à Maurice. La plage du Morne est à nos yeux la plus belle de l’île. Eau translucide, palmiers et vue imprenable sur la montagne. C’est dans cet écrin que se niche le LUX hôtel 5* dont vous apercevrez sûrement la plage privée.

 

  • Marché de Flacq

Situé à l’est de l’île le marché de Flacq est un excellent prétexte pour se mêler à la population locale à dominante indienne et mieux appréhender le mode de vie. Sous une halle couverte les étals s’amassent dans un désordre bien rôdé. Déambuler dans ses galeries met tous les sens en alerte : senteurs, couleurs, bruit. On y trouve aussi bien des légumes, des fruits exotiques, des épices que des vêtements et des accessoires. Vous pourrez vous régaler de mets d’origine indienne : samoussas, brianis et vous sentir - presque - arrivé en Inde.

Plage du Morne V1.jpg

Plage du Morne avec vue sur la montagne du même nom

Kappa Club à Maurice

 

Il faut vous avouer que nous ne sommes pas de grands amateurs des séjours en hôtel club. 

En vacances notre préférence va a la tranquillité. 

Que ce soit pendant les journées de détente à la plage / piscine avec un bon livre ou dans les excursions que nous réalisons quasi toujours en autonomie (sauf s’il est impossible de louer une voiture). 

Cela nous permet de prendre notre temps ou d’accélérer en fonction de nos centre d’intérêts. Nous apprécions également de partager un maximum avec les locaux et d’apprendre d’eux. Pas de semaine passée intégralement à l’hôtel dans une bulle de luxe dans notre idéal, surtout pas d’animateurs « lourdingues » proposant à tout va de l’aquagym, un karaoké, un volleyball et de la musique à fond subie toute la journée.

 

Ceci étant dit et comme mentionné plus haut, notre séjour à l’île Maurice s’est distingué de nos voyages types puisque nous avons passé l’intégralités de nos jours dans un hôtel-club 4*.

Et l’expérience a été des plus plaisantes !

 

En effet nous avons découvert peu avant de partir à Maurice, le concept Kappa Club

Pour ceux à qui le nom ne dit rien, Kappa va à l’encontre du schéma classique et dépoussière le concept d’un club. Quelques animateurs discrets, des activités typiques et authentiques ( cours de cuisine, diner chez l’habitant, sortie en mer pour nous) une vraie importance accordée au bien-être des clients et surtout, si vous ne souhaitez pas participer vous serez absolument tranquille. Oui personne ne viendra vous déloger de votre transat pour un cours de Zumba.

transats hotel.jpg

Plage de notre hôtel, le Maritim Crystal Beach

Kappa est présent dans différents établissements, plutôt hauts de gammes dans le monde.

 

Lors de nos recherches pour Maurice, nous avons choisi l’hôtel Maritim Crystal Beach 4* et en avons pris plein les yeux.

 

C’est le meilleur rapport qualité prix que nous ayons trouvé sur l’île au regard de la prestation haut de gamme.

L’équipe a été au petit soin avec nous tout le séjour. 

En all-inclusive de qualité, nous avions accès à des buffets incroyables toute la journée, des mets locaux et plus internationaux avec une variété et du goût (rien à voir avec les buffets insipides que l’on trouve souvent dans les formules all inclusive). Pareil avec les boissons, nous avions du choix et quel choix ! Tout était faisable, tout était bon. Les cocktails étaient vraiment travaillés et avec des alcools de bonne qualité. 

Bateau l'ile aux cerfs.jpg

Retour de l'île aux cerfs

Bref, on s’est régalés, avons bien bu et sommes rentrés avec le bidou bien plein ! Deux piscines, hôtel bordant une plage privée de sables fins et quantité d’activités gratuites. Nous pouvions ainsi prendre à volonté des pédalos, kayaks en verre pour voir les fonds marins, masques et palmes pour le snorkeling, balade en bateau.

Nous avons également passé une excellente soirée lors d’un diner chez l’habitant qui se déroulait chez la maman d’une animatrice avec qui nous avions sympathisé.

Au programme : dégustation de rhums arrangés (une quinzaine au bas mot), et un menu 100% créole partagé en petit comité avec la famille (samoussa, bonbon piment, carry : un délice), des guitares et des chants en fin de soirée. Rien de mieux pour vivre Maurice au plus près des habitants.

Anecdote : Pour les amateurs, la route du rhum a cette soirée consistait à boire un verre de chaque rhum arrangé. Slimen a tenté et réussi, autant vous dire qu’il ne tenait plus très droit en rentrant à l’hôtel. Le jeu gagné par Slimen a été l’occasion de sympathiser avec d’autres personnes de notre hôtel venus dîner. 

Nous sommes donc repartis enchanté de la soirée et avec un groupe d’amis que nous n’avons plus lâchés jusqu’à la fin du séjour.

Mauriciennes_soirée_chez_l'habitant.jpg

Nos hôtes lors de la soirée chez l'habitant

C’est cela aussi qui nous a beaucoup plu dans cet établissement. 

Nous avons fait de très belles rencontres. Les autres vacanciers étaient sympathiques, avenants, intéressants et très vite tout le monde s’identifiait ce qui rendait les journées encore plus agréables.

 

Tips : Si vous souhaitez vous faire vraiment plaisir (nuit de noce, anniversaire, autre), demandez la chambre 1024. C’est une suite incroyable avec terrasse vue mer et jacuzzi en plein milieu de la pièce. Je dis ça, je dis rien.