© 2019 - Contrées Lointaines - contreeslointaines@gmail.com

Suivez nous sur :

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icône

ISTANBUL

Sarah face au Bosphore - contrées lointaines - voyages

Sarah devant le Bosphore

S'il ne s'agit pas de notre premier voyage, c'est tout de même à Istanbul que tout a commencé.

J'avais déjà visité cette cité mythique, Sarah jamais. J'ai donc voulu lui faire découvrir l'une des plus anciennes villes du monde sous toutes les coutures. Des ruelles jeunes et populaires de Besiktas aux décors grandioses de Sultanahmet, en passant par les rives du Bosphore et le quartier "bobo" de Karakoy, tout est ici prétexte à l'émerveillement. 

Coté logement, nous avons opté pour un quartier central et avons posé nos bagages à deux pas de Sehzade Camii (mosquée du prince Mehmet). Tramways à proximité et sites historiques à quelques minutes de marche. Nous étions à l'hôtel, en revanche pour une immersion dans la vie des stambouliotes, privilégiez les auberges de jeunesse. Elles sont nombreuses et souvent tenues par de jeunes équipes d'étudiants turcs.

Je vous conseille notamment l'Adventour Hostel dans le quartier de Besiktas, ou j'avais eu l'occasion de séjourner dans le passé : l'auberge est confortable et les rencontres marquantes. Pour l'anecdote j'avais sympathisé avec un groupe hétéroclite. Nous étions aussi bien turques, qu'allemands, français et géorgiens. Nous cuisinions tous ensemble, nous racontions nos vies et arpentions les rues de Besiktas. J'en garde un excellent souvenir !

Terrasses de café dans le quartier de Karakoy

Si vous rêvez de visiter la Turquie, sachez qu'Istanbul ne représente en rien le pays. Pour autant, c'est un passage incontournable.

La vie y est bien plus libérée qu'en Anatolie : salons de tatouage, bars à foison, mélange atypique de tenues légères occidentale et de tissus bien plus traditionnels. Cette ville est aux antipodes de l'image que l'on se fait des pays musulmans !

Sainte Sophie.jpg

Vue sur Sainte Sophie depuis la Mosquée Bleue

Tout n'est quand même pas permis et il faudra sans surprise couvrir vos jambes et bras (+ tête pour les femmes) si vous souhaitez visiter les nombreuses mosquées.

 

Passage obligé à la mosquée bleue, Aghia Sophia et à Suleymaniye Cami. Si d'un point de vue historique Sainte-Sophie est la plus emblématique, ne négligez pas de vous rendre ne serait-ce que sur le parvis de la Mosquée de Soliman. La vue sur le Bosphore est splendide et le bâtiment remarquable.

Sarah dos au Bosphore depuis le parvis de la mosquée de Soliman

Autre incontournable : la place Taksim, perchée tout en haut de la colline de Galata. Privilégiez le début de  matinée pour éviter la foule. Vous trouverez à l'extrémité sud un café - rooftop appelé le Bambi où vous pourrez goûter les surprenantes mais succulentes pâtisseries turques. Parfait pour le petit déjeuner ! 

Ruelle de Karakoy

De Taksim vous pouvez descendre la colline vers Kabatas. Sur le port, vous trouverez des kiosques où acheter un ticket à la journée pour une traversée multi-arrêts sur le Bosphore. Ne vous arrêtez pas sur la côte européenne, patientez jusqu'atteindre l'Asie. Là, vous trouverez à chaque port des café et restaurants marins où déjeuner. 

Vue sur le pont Fatih Sultan Mehmet depuis la rive asiatique

Au retour, je vous conseille de vous arrêter au port de Besiktas. La bière, le raki et d'excellents Dorüms vous y attendent. Déambulez sur les places alentours pour trouver un restaurant ou un café . Prolongez la soirée dans l'un des nombreux bars du quartier. Bon à savoir :  les pistes de danse se cachent souvent dans les étages supérieurs. C'est le cas par exemple à l'Efsane Café que je vous recommande. 

Slimen sur le Bateau nous ramenant à Besiktas

Le mot de Sarah : A très vite Istanbul !